Fasciathérapie et identité professionnelle

FasciaFrance Bibliographie

Étude des reconfigurations identitaires d’une population de kinésithérapeutes pratiquant la fasciathérapie.
Christian Courraud

Thèse de doctorat en Sciences Sociales, spécialisation en Psychologie, Faculté des Sciences sociales et humaines, Université Fernando Pessoa, Porto (Portugal), 2015.

Résumé : L’étude de l’identité professionnelle qui est déployée dans cette thèse aborde la question de la profession, de la professionnalisation et de l’identité professionnelle thématiques très actuelles dans un contexte de modernisation et de mobilité du travail. Cette recherche se déroule dans le champ de la kinésithérapie française, profession qui a fait l’objet de phases successives de transformation et de changements identitaires. L’autre domaine étudié est la fasciathérapie méthode Danis Bois, thérapie manuelle issue de l’ostéopathie qui a longtemps fait partie du paysage de la kinésithérapie. La question de recherche est formulée en vue d’interroger ce carrefour entre kinésithérapie et fasciathérapie : « En quoi et comment les kinésithérapeutes pratiquant la fasciathérapie sont-ils amenés à reconfigurer leur identité professionnelle? ».

Pour répondre à ce questionnement, une enquête quantitative à l’aide d’un questionnaire auto-administré a été conduite auprès de 446 kinésithérapeutes exerçant la fasciathérapie. Cette enquête a donné lieu à un ensemble de résultats qui permettent de mieux connaître l’identité des kinésithérapeutes enquêtés au regard de leur profession de référence. Elle met également en évidence l’existence de trois profils identitaires de kinésithérapeutes pratiquant la fasciathérapie et rend compte des modes de reconfiguration identitaire spécifiques à chaque profil. Ce travail de recherche constitue ainsi une base de référence scientifique qui doit servir de support à la caractérisation et l’évaluation de la spécificité de la fasciathérapie en vue d’une reconnaissance professionnelle et institutionnelle.